Optimiser ses ressources grâce au contrôle de gestion
Perfectionnement
2 jours (14 heures)
Paris, Strasbourg, Marseille, Lyon, Rennes
La modernisation du service public et le souci d'optimiser l'utilisation des ressources conduisent nombre de structures à développer la mise en place de techniques de contrôle de gestion.
Dans un contexte d'efficience, de performance et de maîtrise des coûts, le contrôle de gestion devient une fonction incontournable dont les finalités premières sont de permettre d'améliorer les choix stratégiques et opérationnels des organisations publiques et, de ce fait, doit être correctement perçu – donc présenté – comme tel et non comme un exercice d'audit ou de contrôle supplémentaire.
Exploiter efficacement l'information comptable et budgétaire
Initiation
2 jours (14 heures)
Paris
Les fondamentaux de la comptabilité publique ont subi des changements importants suite aux évolutions normatives induites notamment par la LOLF ou encore par le décret du 7 novembre 2012 sur la gestion budgétaire et comptable publique. Pour mieux appréhender les exigences de performance et d'efficience qui s'imposent aujourd'hui aux opérateurs de la sphère publique, certains grands principes de la comptabilité générale méritent une attention particulière. Ainsi en est-il notamment des opérations d'exploitation courante ou encore de celles de fin d'exercice comptable. La maîtrise de tels processus comptables ne pouvant, enfin, s'envisager sans une appropriation des documents de synthèse comptable, gage d'une gouvernance financière et budgétaire efficace.
Acquérir les méthodes budgétaires et comptables optimales
Initiation
2 jours (14 heures)
Paris, Marseille, Rennes, Lyon
La comptabilité publique est à la fois un vecteur d'information et un support de contrôle de l'utilisation des fonds publics. Son évolution, avec notamment l'introduction de la gestion budgétaire par objectif, rend indispensables la connaissance et la compréhension de ses règles.
La LOLF aidant, les enjeux sont de taille : améliorer la qualité des comptes tout en garantissant la transparence financière et comptable.
Intégrer les règles de gestion de l'État pour améliorer l'efficacité de la gestion publique
Nouveau
Initiation
2 jours (14 heures)
Paris
Mettre en place une régie
Initiation
1 jour (7 heures)
Paris, Strasbourg, Marseille, Lyon
Les régies d'avances et de recettes permettent à des agents, placés sous l'autorité de l'ordonnateur et la responsabilité du comptable public, d'exécuter, de manière limitative et contrôlée, un certain nombre d'opérations (dépenses ou encaissement de crédits).
Pour la mise en place d'une régie d'avances et de recettes, le régisseur doit connaître l'étendue de sa fonction et de ses responsabilités. Cette formation s'adresse à tous les régisseurs mais aussi aux acteurs de la chaîne financière afin de leur permettre de mesurer la spécificité de ce dispositif qui déroge au traditionnel principe de séparation ordonnateur/comptable.
Gérer la masse salariale publique et les effectifs dans un contexte budgétaire contraint
Initiation
2 jours (14 heures)
Paris
Cette formation vise une présentation des mécanismes du pilotage de la masse salariale et des effectifs. Il s'agit de dépasser la contradiction apparente entre la gestion des ressources humaines et la gestion budgétaire par une compréhension réciproque des objectifs et l'identification des leviers communs.
Élaborer et piloter efficacement le contrôle interne financier
Perfectionnement
2 jours (14 heures)
Paris
Le décret du 7 novembre 2012 relatif à la Gestion Budgétaire et Comptable Publique (GBCP) a notamment pour objectif l'amélioration de la qualité comptable des administrations publiques. Pour atteindre cet objectif, une démarche de contrôle interne budgétaire et de contrôle interne comptable ainsi que d'audit interne doit être mise en œuvre par l'État et les organismes soumis au titre III du décret. De même, les collectivités territoriales souhaitant améliorer leur performance peuvent aussi déployer un système de contrôle interne. Ces contrôles doivent être instaurés sous la responsabilité des ordonnateurs selon les cadres de référence établis par le ministre chargé du budget.
Piloter la mise en place de l'ensemble des documents de gestion budgétaire
Approfondissement
1 jour (7 heures)
Paris, Lyon

Depuis le 1er janvier 2016, l'application du décret GBCP (décret 2012-1247 relatif à la gestion budgétaire et comptabilité publique) est obligatoire pour 1 320 organismes et/ou opérateurs de l'État.

Pour les organisations publiques, cette réforme est l'opportunité de moderniser l'outil de gestion budgétaire et comptable avec des process et des pratiques budgétaires rénovés. Le dispositif du cadre budgétaire et les outils sont harmonisés pour gagner en efficience et fluidifier les flux financiers. Cette journée atelier vous permettra de mettre en pratique l'ensemble des nouveaux outils à votre disposition.

Identifier tout le process de la chaîne de dépense
Nouveau
Perfectionnement
1 jour (7 heures)
Paris
Cerner les notions essentielles pour piloter son budget
Initiation
2 jours (14 heures)
Paris
Dans un contexte de maîtrise des dépenses hospitalières et de santé, la gestion des finances et de la comptabilité est indispensable. Les praticiens du secteur doivent donc être sensibilisés aux grands principes afin de piloter avec performance l'activité de leur unité ou pôle.