Optimiser ses ressources grâce au contrôle de gestion

Perfectionnement
2 jours (14 heures)
Paris, Lyon, Marseille, Strasbourg, Rennes

La modernisation du service public et le souci d'optimiser l'utilisation des ressources conduisent nombre de structures à développer la mise en place de techniques de contrôle de gestion.
Dans un contexte d'efficience, de performance et de maîtrise des coûts, le contrôle de gestion devient une fonction incontournable dont les finalités premières sont de permettre d'améliorer les choix stratégiques et opérationnels des organisations publiques et, de ce fait, doit être correctement perçu – donc présenté – comme tel et non comme un exercice d'audit ou de contrôle supplémentaire.

Piloter son activité par la mise en place du tableau de bord financier

Perfectionnement
1 jour (7 heures)
Paris

L'optimisation de la gestion budgétaire et financière se fait, notamment, au travers d'indicateurs clés traduisant la performance économique et financière de l'établissement public. La remontée d'information, au travers d'un système d'information pertinent (reporting), permet le pilotage d'activités au sein de l'établissement.

Maîtriser la logique des coûts et les contrôler

Perfectionnement
3 jours (21 heures)
Paris

La bonne décision de gestion est notamment fondée sur la compréhension des différentes natures de coûts au sein de l'établissement public. Jauger de la pertinence économique de telle politique publique implique de décider en toute connaissance de cause. La genèse des coûts prend ainsi une dimension tactique et stratégique, préalable indispensable à toute décision.

Élaborer et piloter efficacement le contrôle interne financier
Perfectionnement
2 jours (14 heures)
Paris
Le décret du 7 novembre 2012 relatif à la Gestion Budgétaire et Comptable Publique (GBCP) a notamment pour objectif l'amélioration de la qualité comptable des administrations publiques. Pour atteindre cet objectif, une démarche de contrôle interne budgétaire et de contrôle interne comptable ainsi que d'audit interne doit être mise en œuvre par l'État et les organismes soumis au titre III du décret. De même, les collectivités territoriales souhaitant améliorer leur performance peuvent aussi déployer un système de contrôle interne. Ces contrôles doivent être instaurés sous la responsabilité des ordonnateurs selon les cadres de référence établis par le ministre chargé du budget.
Mettre en place les meilleures pratiques pour maîtriser les standards et les normes de la bonne gestion publique
Perfectionnement
2 jours (14 heures)
Paris

 Aucune institution publique ne peut atteindre ses objectifs et ses résultats et améliorer sa performance sans la mise en place d'un dispositif de contrôle interne qui contribue à minimiser et maîtriser les risques
Auditer, ce n'est pas contrôler, c'est évaluer. Contrôler, ce n'est pas vérifier, c'est maîtriser.
Dans le contexte de modernisation de l'administration publique, la nécessité de plus de traçabilité, de transparence et de sécurité s'impose. De nouveaux outils doivent être développés pour renforcer la maîtrise des risques, l'efficacité et la performance, et le suivi des résultats. Le contrôle interne, en synergie avec l'audit interne, sont les instruments au service de la performance et de la responsabilité managériale.

Intégrer la performance dans votre gestion budgétaire

Perfectionnement
2 jours (14 heures)
Paris

La procédure AE(AP)/CP (AE : Autorisation d'Engagement, AP : Autorisation de Programme, CP : Crédit de Paiement) donne une vision plus globale des politiques publiques tout en favorisant la performance de son administration.

Identifier tout le process de la chaîne de dépense
Nouveau
Perfectionnement
1 jour (7 heures)
Paris