ACP Formation

Achat et Commande Publique

LE SPÉCIALISTE DU SECTEUR PUBLIC

Marchés publics, stratégie achats et finances publiques

ACP Formation

Achat et Commande Publique

LE SPÉCIALISTE DU SECTEUR PUBLIC

Marchés publics, stratégie achats et finances publiques

Cycle métier : chargé de gestion comptable et financière

7 jours - 49 heures
Horaire : de 9h à 17h30

PARIS

Code : 6817192

Tarif :
3 750 € net
(non assujetti)
3 750 € HT (TVA en vigueur)

Déjeuners offerts


Télécharger le PDF Télécharger le PDF

Complément d'informations Complément d'informations

Demander un devis Demander un devis

Public

État, collectivités territoriales et hôpitaux
Agents des services comptables et budgétaires, responsables et cadres des services administratifs et financiers de l’État
Élus, directeurs généraux des services et directeurs financiers, responsables financiers. Toute personne en charge de la gestion financière et comptable

Prérequis

Avoir des notions de comptabilité et de finances des marchés publics

Objectifs

  • Identifier les méthodes budgétaires et comptables optimales
  • Gérer le processus d'établissement des documents de synthèse comptables
  • Mesurer et interpréter son activité interne afin de garantir l'usage efficient des ressources au sein de l'organisation

 

Just Learning

» Évaluation amont
» Excercices d'intersessions
» Évaluation aval
» Classe virtuelle» Classe virtuelle

Les services + d’ACP FORMATION

  • Hotline Une hotline pour répondre à vos questions
  • E-mail La newsletter ACP : toute l’actualité et la veille juridique
  • Guide Le Guide de la Commande Publique

La prise en compte de la LOLF et de la crise économique et financière par l’État et les collectivités territoriales a refondu les métiers de la comptabilité et des finances. La mise en place exigible du contrôle interne comptable et budgétaire nécessite de mettre en œuvre une organisation et des modes opératoires spécifiques pour réussir cette transformation. Accédant à la professionnalisation de la fonction comptable et financière, chaque acteur pourra ainsi satisfaire à ses nouvelles responsabilités en assurant son autocontrôle et le reporting d’une information abondante et complexe.

Choisissez le lieu et la date qui vous conviennent :
 
Horaire : de 9h à 17h30

PARIS
 

Programme de la formation

L'essentiel de la comptabilité publique

Accueil des participants : présentation du programme et recueil des attentes particulières

Objectifs

  • Définir les principes de fonctionnement de la comptabilité publique et de la gestion budgétaire dans le cadre de la LOLF et du décret n°2012-1246 relatif à la comptabilité publique
  • Analyser les relations ordonnateurs-comptables
  • Identifier les différents contrôles exercés sur la comptabilité et le budget

1er jour

Rappeler les éléments essentiels de la loi organique relative aux lois de finances du 1er août 2001

  • La présentation des lois de finances et du budget de l’État
  • Les grands principes d’organisation des finances publiques d’un État
  • Les principes d’annualité, d’unité, d’universalité, de spécialité, d’équilibre et de sincérité et leurs principales dérogations
  • Les différentes catégories de lois de finances
  • L’élaboration et le vote des lois de finances
    • les rôles respectifs du Parlement, du Gouvernement et du Conseil constitutionnel
    • le cercle vertueux instauré par la LOLF

Maîtriser les règles de gestion budgétaire

  • Les différentes catégories de crédits budgétaires
    • les Autorisations d’engagement (AE) et les Crédits de paiement
  • Les règles de gestion des crédits budgétaires (AE et CP)
  • Présentation des gestionnaires de crédit (responsables de programme et de budget opérationnel de programme)
  • La nomenclature budgétaire
    • par destination (missions, programmes et actions) et par nature de dépense (titres)
  • La mesure de la performance des dépenses publiques

ÉTUDE DE CAS
Écriture comptable dans le cadre d'une gestion en AE/CP

2e jour

Préparer et exécuter son budget

  • Le principe d’unité de caisse, de rattachement à l’exercice et de prudence
  • Les principales méthodes de prévisions budgétaires
    • la méthode base zéro (justification des crédits au premier euro)
  • Le principe de séparation des ordonnateurs et des comptables
    • la phase administrative des dépenses et des recettes relevant des ordonnateurs
    • la phase comptable de la dépense relevant de la responsabilité des comptables
  • Le principe de sincérité comptable

ÉTUDE DE CAS sur les différentes situations pouvant justifier une gestion de fait

 Appréhender les contrôles obligatoires d’exécution budgétaire et comptable

  • La comptabilisation des dépenses et des recettes
    • la comptabilité budgétaire
    • la comptabilité générale
    • la comptabilité d’analyse des coûts budgétaires
  • Les contrôles internes à l’administration
    • le rôle du contrôleur budgétaire-comptable ministériel
    • les modalités de contrôle des comptables publics
  • Les contrôles externes
    • la certification des comptes de l’État par la Cour des comptes
    • les contrôles des juridictions financières

L'essentiel de la comptabilité générale

Objectifs

  • Choisir les outils méthodologiques nécessaires à la maîtrise de la comptabilité générale et les outils opérationnels permettant la compréhension des échanges au coeur de la vie économique des organisations
  • Identifier les techniques d’établissement des documents financiers
  • préparer un outil de pilotage comme aide à la gestion et à la préparation du budget

Rappeler les principes d’enregistrement des opérations courantes 

  • Les échanges entrants des agents économiques extérieurs
  • Les échanges vers les agents économiques extérieurs
  • L’impact de la TVA
  • Les acquisitions d’immobilisations

Maitriser les opérations d’inventaires

  • Les opérations de stockage
    • l’évaluation des stocks
    • l’évolution des coûts
    • l’enregistrement des stocks
  • L’ajustement des charges et produits dans le temps
    • les charges et produits constatés en avance
    • les charges et produits constatés en retard
  • Les dépréciations patrimoniales
    • les amortissements
    • les provisions et dépréciations d’actif
  • La clôture des comptes et l’élaboration des documents de synthèse

 Comprendre les documents de synthèse

  •  Description de la liasse fiscale
    • le bilan
    • le compte de résultat
    • l’annexe
  • Enseignements et enjeux principaux de la lecture en première intention de la liasse fiscale
    • l’impact des principes comptables sur l’appréciation portée sur la liasse fiscale
    • l’impact des décisions comptables du gestionnaire sur la valorisation du bilan

L'essentiel de la comptabilité analytique

Objectifs

  • Définir les principes essentiels de la comptabilité analytique et intégrer ses techniques et ses outils pour faire évoluer son système de gestion
  • Identifier et s’approprier les différentes méthodes de calcul des coûts et des marges
  • Construire et diffuser des indicateurs pertinents de ses coûts et prix de revient comme outil d’aide à la décision

Le traitement des informations issues de la comptabilité générale

  • La définition du calcul des coûts
    • les approvisionnements en matières
    • les méthodes de tenue des stocks et le choix du type de valorisation approprié
    • la problématique de l’évaluation de la force de travail
  • Le traitement des données de la comptabilité générale
    • l’évaluation des charges incluses dans les coûts pour un montant différent de l’enregistrement comptable initial
    • les charges exclues des coûts
  • Le 1er niveau de répartition des charges entre les différents objets : les charges directes et indirectes

Les coûts complets par la méthode des centres d’analyse

  • Typologie et mesure de l’activité des centres d’analyse dans une organisation
  • La répartition des charges indirectes dans les centres d’analyse (répartitions primaires, secondaires et croisées)
  • L’adaptation de la comptabilité de gestion au processus hiérarchisé de la production
    • coût d’acquisition
    • coût de production et hors production
    • coût de revient.
  • Le traitement des en cours de production, des produits résiduels et des sous-produits
  • Critique de la méthode

Les coûts complets à base d’activité ou Activiy Based Costing (ABC)

  • L’évolution des techniques de production et son effet sur les coûts
  • Principes de la méthode ABC
    • le remplacement du centre d’analyse par la tâche
    • les processus transversaux de formation des coûts

 

ÉTUDE DE CAS
Mise en pratique de la méthode  par la présentation séquentielle d’un dispositif de mise en œuvre des coûts complets ABC

L’apport de l’analyse des coûts partiels dans les décisions de gestion

  • Le direct costing ou la variation du coût en fonction de l’activité économique
    • exploitation de la méthode des coûts variables
    • lecture des résultats et impact sur la prise de décision de gestion
  • La mise en évidence de la contribution des produits et services à la couverture des charges de structure par le direct costing évolué
  • La neutralisation de l’incidence de la variation d’activité sur les coûts : l’imputation rationnelle des charges de structures
  • L’estimation prospective des coûts par la méthode des coûts marginaux

 

ÉTUDE DE CAS
Mise en pratique de la méthode par la présentation séquentielle des dispositifs de direct costing, d’imputation rationnelle des frais fixes et des coûts marginaux

Analyser les écarts sur coût de production

  • Les coûts a priori ou préétablis
    • les limites de l’analyse par les coûts historiques
    • les différentes catégories de coûts estimés en début de période d’activité
  • L’estimation et l’élaboration des coûts préétablis (matières premières, main d’œuvre et unités d’œuvre)
  • Les principes généraux des écarts sur coûts de production
    • le coût constaté et le coût préétabli
    • la valorisation et la prise en compte des écarts
  • L’analyse de la décomposition de l’écart total
    • l’analyse de l’écart global sur charges directes et opérationnelles
    • l’analyse de l’écart global sur charges indirectes

 

ÉTUDE DE CAS
Mise en pratique de la méthode par la présentation d’un tableau de comparaison entre les différents éléments d’un coût préétabli de la production prévue et son coût réel

 

L'analyse financière

Objectifs

  • Identifier les concepts, la terminologie et les instruments nécessaires à la réalisation d’une analyse financière pour être en mesure d’établir en pratique un diagnostic financier
  • S’assurer de la fiabilité des partenaires sélectionnés (clients, fournisseurs, sous-traitants…)
  • Analyser et mesurer l’impact de ses décisions d’investissement et de placement sur la santé financière de son organisation

Comprendre les fondamentaux du diagnostic financier

  • L’analyse de l’évolution de l’activité sur une période donnée par le compte de résultat en partant des indicateurs d’activité pour comprendre la profitabilité
  • L’analyse de la situation patrimoniale par l’interprétation du bilan
    • les cycles fonctionnels : le cycle d’investissement, le cycle de financement et le cycle d’exploitation
    • les éléments financiers d’équilibre : besoin en fonds de roulement et le fond de roulement
    • l’analyse patrimoniale et économique du bilan
  • La détermination des normes permettant de juger de la situation d’une organisation : ratios et leur utilisation (scoring)
  • L’analyse dynamique des flux d’entrées et de sorties à travers les tableaux de financement et de trésorerie

La gestion financière à court terme

  • Les décalages des flux physiques et financiers et la gestion du besoin en fond de roulement
  • Les outils de gestion prévisionnelle et les critères de sélection des financements et placements permettant d’assurer la gestion de trésorerie
    • l’origine du besoin : exploitation et hors exploitation
    • l'analyse des besoins conjoncturels et structurels
    • la détermination d’un besoin en fonds de roulement normatif

La logique de long terme : les choix d’investissements

  • Problématique de l’estimation de la valeur d’un bien et l’apport des mathématiques financières pour déterminer le coût d’un projet d’investissement
  • La nécessité de l’investissement : avantage économique durable et espérance de revenus futurs
  • La typologie des investissements : financiers, matériels et immatériels
  • Quels critères financiers pour le projet d’investissement ?
    • les indicateurs financiers de la décision d’investissement dans le processus décisionnel : analyses des flux de trésorerie, d’exploitation et le tableau des cash-flows
    • les outils de sélection : valeur actuelle nette, indice de profitabilité, taux de rendements interne
    • la méthode de comparaison des projets d’investissements avec des durées de vie différentes
  • Les limites de seuls critères décisionnels financiers pour le projet d’investissement : les critères comptables et l’émergence des valeurs environnementales

Le choix de financement à long terme

  • Les types de ressources à la disposition de l’organisation pour financer ses investissements
    • le financement sur fonds propres externes (augmentation de capital, le marché des actions)
    • le financement par fonds propres internes (l’autofinancement, les désinvestissements)
    • le financement par quasi-fonds propres (les titres de participation, les subventions et avances)
    • le financement par endettement (établissement de crédit, emprunt obligataire, crédit-bail)
  • Les contraintes de financement imposées aux organisations par les créanciers
    • l’importance des ressources stables dans la structure de financement
    • les critères liés à l’endettement : taux d’endettement, capacité de remboursement, charges financières
    • l'introduction à l’analyse des risques par les indicateurs (élasticité du résultat par rapport au chiffre d’affaires, risque et seuil de rentabilité, indice de sécurité…)
    • le coût des différentes formes de financement
  • La vision globale et synthétique des choix économiques et financiers retenus à travers la construction du plan de financement

Le contrôle de gestion dans le secteur public

Objectifs

  • Participer activement à la conception et à la mise en œuvre d’un système de contrôle de gestion
  • Définir et alimenter les tableaux de bord associés

1er jour

Comprendre l’environnement du contrôle de gestion dans les organisations publiques

  • Les objectifs du contrôle de gestion et les évolutions en cours
  • Les spécificités du contrôle de gestion par rapport aux autres contrôles
  • Les liens entre contrôle de gestion et gestion budgétaire
  • Les stratégies de développement du contrôle de gestion
  • L’intégration des résultats du contrôle de gestion dans les processus décisionnels
  • Les prérequis de mise en œuvre d’un contrôle de gestion
  • Les problématiques autour de la qualité
  • Les relations avec la LOLF

Identifier les éléments constitutifs du contrôle de gestion

  • L’identification de secteurs d’activités homogènes
  • Les contributions possibles d’une comptabilité analytique
  • La recherche des indicateurs pertinents d’activité, de résultats et d’efficience
  • La mise au point du système de recueil d’informations

MISE EN SITUATION
À partir de l'analyse SWOT, identifier des facteurs clés de succès

2e jour

Maîtriser les outils contributifs du contrôle

  • Les différentes notions de coûts
  • Les coûts complets et les sections homogènes
  • Les méthodes d’analyse des coûts
  • L’imputation des frais fixes
  • La méthode ABC
  • Budget flexible et budget base zéro

Concevoir et utiliser des tableaux de bord

  • La détermination des objectifs des tableaux de bord
  • Le choix des indicateurs
  • La segmentation des tableaux et leur enchaînement
  • L’exploitation des informations issues des tableaux de bord
  • L’analyse des écarts et les conséquences du contrôle de gestion en termes d’objectifs et de programmes d’action
  • L’identification des leviers d’action

ÉTUDE DE CAS
Les participants valideront leurs acquis par la réalisation d’analyses portant sur des travaux de retour sur investissement (ROI) de projets ministériels
Ils auront la possibilité d’exploiter ces informations en émettant des observations et en proposant des mesures correctives et des programmes d’action

Évaluation de la formation

ACP, actualité ...

01 53 94 74 90Contact
accès pratique